C'est l'épilogue de notre histoire de sauvetage (ou devrais-je dire double sauvetage) de Hope. Enfin, tout porte à le croire... restons prudents !

Très belle journée que ce 12è jour de sauvetage en ce 31 juillet. Petits nourrissages de bon matin, puis départ pour le travail. Depuis hier soir, je la faisais se déplacer pour venir attrapper les vers de farine que je lui tendais, au lieu de les déposer directement dans son bec.

Ce matin en arrivant dans le bureau, comme tous les jours je nettoie sa boîte et remets des papiers propres. Mais cette fois au lieu de s'accrocher comme hier au bord, elle se met directement à voler... avant un petit crash... Et là surprise, elle se dirige tout droit vers mes pieds, les atteint et monte dessus !

20150731_093013-2

20150731_093055-2

 

 

Elle a fait plusieurs essais mais atterrissait toujours au sol et me remontait sur le pied. Surtout, elle ne voulait pas retourner dans le carton et quand je voulais l'y redéposer, elle montait de mon doigt à mon bras ;-)

20150731_093249-2

20150731_093352-2

 

 

Quand j'ai enfin réussi à la redéposer dans la douillette boîte à chaussures, elle a immédiatement sauté sur le rebord, une première là encore ! Et elle y a passé la journée. Dès que j'allais la nourrir elle essayait de voler et nettoyait ses plumes, mais quand je passais juste devant le bureau et que je regardais discrètement elle restait juste sur le bord à attendre, tournée vers la porte. Cette journée lui a bien servi je pense à tester son équilibre. J'ai de supers vidéos, mais je ne mettrai ici pour le moment que les photos.

20150731_093557-2

20150731_113334-2

 

 

Fin de la journée, retour dans le carton pour le voyage mais elle a voulu là encore s'y soustraire et a fait un très joli vol dans le bureau, qui s'est terminé accrochée par une seule patte au fil d'alimentation de l'ordinateur !... puis au sol. Quand je l'ai enfin remise dans la boîte et posé le couvercle, elle s'est débattue à l'intérieur ; j'ai bien cru qu'elle allait soulever le couvercle ! J'étais donc assez pressée d'arriver à la maison pour l'en faire sortir. Elle ne s'est pas fait prier pour regagner son perchoir au bord du carton. Quand j'ai voulu mettre le carton sur le rebord de la fenêtre à l'étage de ma maison, j'ai à peine eu le temps de le poser que... l'hirondelle s'est envolée, sous nos yeux ébahis (mes filles étaient présentes) !

IMG_0353_modifié-1

Beau vol un peu maladroit quand même mais sans crash ! Je l'ai cherché dehors ensuite dans la direction dans laquelle elle était partie, dans les arbres et arbustes etc, mais rien. Nous avons écouté mais pas mal de bruit dans le lotissement en cette fin d'après-midi ensoleillée.

A un moment ma fille et moi levons la tête et apercevons au-dessus de la maison de notre voisine une jeune hirondelle seule, volant un peu "gauchement"... Je suppose qu'il s'agissait de Hope même si rien ne me permettra jamais d'en avoir la certitude. Beaucoup d'hirondelles ont ensuite fait des allers-venues au-dessus du lotissement... était-elle parmi elles ?

J'ai passé uen bonne partie de la soirée dehors, à guetter les moindres bruits d'oiseaux... J'avoue que même dans la maison, je crois l'entendre !!

J'espère pouvoir observer dans le week-end une petite hirondelle à laquelle il manquera deux plumes à la base de l'aile gauche, virevoltant avec ses semblables... Bon vent Hope, et longue vie !

 

J'ai appris beaucoup de choses sur les hirondelles

C'était superbe de mener un tel sauvetage. En tant que refuge LPO, comme je dis j'avais des bases, mais n'ayant jamais été concrètement confrontée finalement je me suis rendue compte qu'on apprend quand l'occasion se présente. C'est en faisant des recherches que j'ai su que le plus approprié était les vers de farine. J'ai appris que les hirondelles reviennent toujours nicher au même endroit, que les petits restent au nid pendant 20 jours, que les parents un jour tournent autour du nid sans les nourrir et poussent des cris d'alerte pour les faire sortir. Mais les petits ne savent pas voler donc les adultes les escortent jusqu'à un perchoir proche. Ils passent ensuite la journée à les nourrir et leur montrer comment s'y prendre et le soir les petits savent voler et regagnent le nid. Les adultes continuent à les nourrir ensuite pendant 8 à 15 jours avant que les petits ne soient vraiment autonomes. (d'où l'intérêt ici que Hope se soit faite "adopter" par d'autres...).

J'ai appris que les hirondelles dorment au nid la nuit, le plus souvent. Et qu'elles peuvent rester en vol pendnat 2h quand elles chassent.

J'ai observé des adultes nourrir les petits et les petits faire leurs besoins en-dehors du nid qui reste ainsi toujours propres. J'ai alors compris pourquoi Hope le faisait toujours en reculant !

J'ai remarqué que chez les hirondelles ce sont les paupières inférieures qui sont mobiles. Celles de Hope étaient blanches, ce qui donnait l'impression au prime abord d'yeux révulsés alors qu'ils étaient fermés !

J'ai appris le "cri" de l'hirondelle ; ça, je ne suis pas près de l'oublier ! Je les repère au son, de loin, sans risque d'erreur !

J'ai surtout appris qu'un oisillon peut s'en sortir même quand il est tombé avec une partie de son nid, d'une hauteur avoisinnant 8m, à environ une semaine de vie... et que même s'il paraît à l'agonie et ne communique pas pour alerter de sa présence, il n'est pas pour autant condamné et peut devenir un beau juvénile tout fringant !

20150720_155629-3

Et j'ai enfin eu une nouvelle démonstration que rien ne vaut le travail s'équipe !

Dédicace à Loïc (le "découvreur" et premier sauveur), à Nolwen qui s'est tout de suite sentie concernée et avec qui on s'est bien relayées, à Anne pour l'outil essentiel (la pince à épiler !), à Jordane pour la 2è découverte ( franchement bravo, il fallait la voir coincée derrière sa gouttière !), à Séverine qui a tout de suite relayé l'info... Pfiou, cette hirondelle en aura vécu des aventures déjà, et comme dit Ingrid, elle a de sacrés anges gardiens !

Souhaitons-lui le meilleur. <3

IMG_0354